Aller au contenu

Choisir un vin chez le caviste

Comment choisir un vin chez le caviste ? Comment ne pas se tromper ? Que budget faut-il prévoir ? 

Le monde du vin me passionne depuis plusieurs années, je vais donc vous apporter les réponses de manière la plus précise que possible.

Choisir un vin chez le caviste peut paraître assez simple. Suivre les conseils d’un caviste est simple et efficace, il faut cependant se préparer à l’avance.

Dans cet article, nous verrons :

  • Comment choisir un vin chez le caviste
  • Les différents type de caviste
  • Quel budget avoir et les erreurs à éviter

Après votre lecture, vous aurez un vin idéal pour surprendre vos invités ! Sans plus tardez, commençons.

Comment choisir un vin chez votre caviste

Aucune idée du vin que vous voulez acheter ? Ou au contraire, une idée bien précise du vin que vous voulez vous offrir à vous ou à des amis ? Une bonne préparation est idéale avant de vous rendre chez le caviste.

Vous avez différente manière de vous préparer.

Vous pouvez déjà vous renseigner sur les préférences de vos invités ou de vos hôtes. Certaines personnes n’aiment que le vin de chez eux malheureusement. Si vous apportez une bouteille de Bordeaux à un ami vigneron en Bourgogne qui ne jure que par son vin, gare à vous !

Demandez à vos amis s’ils ont des appellations préférées, s’ils veulent ce vin ou bien s’ils veulent au contraire changer de leurs habitudes.

Vous pouvez également vous renseigner sur le repas. Les accords mets-et-vins sont pratiques pour vous aider à choisir le vin. Avec un repas de type dinatoire en été, pourquoi ne pas apporter une bouteille de rosé ? Une bouteille de vin blanc d’Alsace ira parfaitement avec un repas typique de la région. Enfin, vous trouverez toujours une bouteille de vin rouge qui s’adaptera à votre repas. Envie d’un vin rouge puissant et tannique ? Direction les vins de Bordeaux ou des côte du Rhône. Un vin plus léger ? Un vin de la Loire sera la bienvenue à votre repas.

Pensez de plus à vous ! C’est vous qui aller acheter la bouteille tout de même, alors autant se faire plaisir et prendre un vin qui vous rendra fier de servir.

Les différents types de cavistes

On trouve trois grandes catégorie de caviste :

  • Le caviste franchisé : Il s’agit des grands magasins dédiés au vin, comme Nicolas ou Cavavin. Ces cavistes proposent généralement des magasins assez grands avec beaucoup de références. Vous y trouverez du classique comme de l’original.
  • Le caviste indépendant : Dans un magasin bien plus intimiste, les cavistes indépendants offrent également des références variées pour satisfaire tous les goûts.
  • Le caviste en supermarché : A ne surtout pas négliger ! Bien que de nombreuses cave de supermarché soit critiqué, d’autres sont au contraire réputé pour leur sélection et pour leur sommelier talentueux.

La différence entre un caviste et un simple rayon vin de supermarché est que chez un caviste, vous pourrez facilement trouver de l’aide. Ce sont avant tout des professionnels qui sont ici pour aiguiller les clients (en plus de proposer des rayons intéressants et remplis).

Le caviste franchisé vous offrira des vins plus « classiques », mais aussi plus nombreux. C’est dans ce genre de magasin que vous pourrez par exemple trouver des vins comme le Tokaji de Hongrie (un excellent vin liquoreux), des vins étrangers connus ou encore des grands noms de domaine de la France entière. Un bon caviste franchisé se doit d’avoir de nombreuses références connues et populaire, même s’il n’apprécie pas ces vins.

Chez un caviste indépendant, vous y trouverez normalement plus de surprises. Un bon caviste va lui-même goûter ses vins dans les domaines viticoles ou en invitant des producteurs dans sa cave. Donc même si sa cave est plus petite, il connait, en théorie, assez bien les produits qu’il vend. Un caviste indépendant pourrait vous parler des heures de sa cave qu’il a confectionné, car c’est un passionné avant d’être un vendeur.

Dans un supermarché, il arrive que la cave soit géré par un ancien sommelier ou autre professionnel du monde du vin. C’est pour cela que certain supermarché sont réputés pour leur cave à vin. De plus, il est possible que vous tombiez sur un passionné. Lorsque je travaillais dans un supermarché le week-end en job étudiant, il n’était pas rare que l’on m’appelle pour aider un client à choisir son vin (pour les fameux repas de famille du dimanche midi). N’hésitez pas à demander de l’aide, même en supermarché, car peut-être que le responsable du rayon est simplement dans la réserve.

Quel budget avoir chez un caviste et quelles erreurs éviter

Avant de vous rendre chez un caviste, il est toujours intéressant d’avoir une idée du prix que l’on veut payer. C’est une des premières choses qu’un caviste peut vous demander, dans le but de vous faire gagner du temps et ne pas vous présenter des bouteilles hors budget. Ne vous attendez pas à payer des bouteilles moins de 5 € comme il est possible au supermarché. Un budget de 10 € à 40 € est généralement suffisant pour trouver votre bonheur chez un caviste.

Un caviste essaiera de respecter votre fourchette de prix (dans la mesure du possible). S’il vous propose uniquement des vins onéreux, probablement que le profit l’intéresse plus que le produit, ce qui n’est pas bon signe.

Enfin, un caviste se doit de proposer des références variées. Même s’il n’aime pas particulièrement les vins d’une région, il doit pouvoir proposer quelques bouteilles à sa clientèle. Idem pour les vins populaires comme le beaujolais ou les vins étrangers, trop souvent boudé par les professionnels.

Il faut tout de même faire attention à certaines choses :

  • Certains cavistes profiteront de leur emplacement pour proposer des prix extravagants (je pense notamment à certains caviste de Paris). Si un prix vous semble vraiment élevé, n’hésitez pas à sortir du magasin et consulter sur internet les prix moyens.
  • Ce n’est pas puisqu’un caviste vous conseille fortement un vin que vous devez le prendre. Je ne compte plus le nombre de fois ou un caviste à tenter de me vendre un vin bien plus cher sous prétexte que « c’est la même chose en bien meilleur ». Certains cavistes sont d’excellents vendeurs, gaffe à ne pas trop rentrer dans leur jeu et rester serein.
  • Si aucuns produits ne vous plaît, ne vous sentez pas obliger d’acheter. Lorsqu’un caviste vient de vous parler pendant plus de 15 min de plusieurs produits, il peut être difficile de refuser et de partir sans rien acheter. Cependant, n’oubliez pas une chose, vous achetez une bouteille pour vous faire plaisir à vous, pas pour faire plaisir au vendeur (même s’il peut être très gentil).

Choisir une bonne bouteille chez un caviste

Comme nous venons de le voir, choisir une bonne bouteille chez un caviste comporte plusieurs facteurs. Bien sûr, le prix est un élément important, mais pas seulement. À quoi bon payer une bouteille de vin rouge chère, alors qu’un simple vin rosé aura fait davantage plaisir pour un repas.

Préparez-vous donc dans la mesure du possible. Renseigner vous sur le vin qui ferait plaisir et sur le repas qui vous attend. Cela vous fera gagner un temps précieux.

Si l’apprentissage du vin est une chose qui vous intéresse, n’hésitez pas à découvrir mon livre « Devenir Amateur de Vin » !

Devenir Amateur de vin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.