Aller au contenu

Qu’est-ce que le terroir d’un vin ? 

Qu’est-ce que le terroir d’un vin ? De quoi est-il composé ? Quel est son importance ?

Le monde du vin me passionne depuis plusieurs années, je vais donc vous apporter les réponses de manière la plus précise que possible.

Le terroir d’un vin est constitué de plusieurs éléments : sa situation géographique, son sol et le travail de l’homme. Il s’agit d’un ensemble qui offre au vin des spécificités uniques.

Dans cet article, nous verrons :

  • Comment nous pouvons définir un terroir
  • Qu’est-ce qu’un vin de terroir ?
  • Comment mieux comprendre ce principe de terroir

Après votre lecture, vous saurez tout sur le terroir ! Sans plus tardez, commençons.

Qu’est-ce que le terroir ?  

La notion de terroir est difficile à appréhender pour beaucoup, surtout dans les vignobles du nouveau monde (en Amérique, Asie, Océanie…). Il n’existe pas vraiment de mot en équivalence en anglais par exemple, c’est pourquoi dans toutes les langues le terroir se dit “terroir”. 

Pour définir le terroir, on pourrait dire que : le terroir est l’ensemble de tous les facteurs qui constitue à la typicité d’un vin. Il est composé de trois grandes parties : la situation géographique, le sol et enfin le travail de l’homme.

Voyons ensemble ces grandes parties.

La situation géographique du terroir

La situation géographique du terroir ne définie pas seulement l’emplacement du vignoble sur une carte, mais également d’autres facteurs importants comme : 

Le climat

Ici, on ne parle pas uniquement de météorologie, mais bien du climat tout entier. On pensera donc forcément aux pluies, mais pas exclusivement. Le climat regroupe :

  • La moyenne des précipitations
  • Le type de vent (chaud, frais, beaucoup de vent ou non)
  • La moyenne de la température (plus haute et plus basse)
  • Les menaces climatiques potentielles (gel, grêle ou tempête fréquente)

On trouve de nombreux climats sur la planète (climat océanique, continentaux, montagnard…). Notons par ailleurs qu’il existe des micro-climats dans ces mêmes climats. Une forêt, le flanc d’une montagne ou encore une cuvette offrira un micro-climat différent de celui de la région.

L’altitude

L’altitude est la hauteur au-dessus de la mer où est installée la vigne.

Une vigne ne donnera pas le même raisin si elle est élevée en montagne ou au bord de la mer à altitude proche de 0. L’altitude change les températures, les vents et l’oxygène apporté (n’oublions pas que les vignes sont des plantes vivantes et ont aussi besoin d’oxygène). 

Certains cépages sont plus adaptés que d’autres pour la vie en montagne par exemple. 

La topographie

La topographie a également son rôle à jouer dans le terroir. On pensera ici en particulier aux pentes. Une pente permet à l’eau de pluie de s’écouler et ainsi à ne pas stagner. De l’eau stagnant dans les sols au contact de la vigne n’est jamais très bon, c’est pourquoi il est couramment dit qu’un vignoble installé sur une pente donnera souvent du meilleurs vin que sur un sol plat.

L’exposition est tout aussi importante. Un vignoble exposé plein Sud (Sud-ouest et Sud-est aussi) profitera d’un ensoleillement plus adapté, et offrira donc des grappes de raisins plus gourmandes. 

Le sol d’un terroir

Lorsque l’on parle du sol d’un terroir, on parle plus du sous-sol que du sol en lui-même. Le sol est habituellement composé de terre, alors que le sous-sol offre plus de surprise. C’est dans le sous-sol que la vigne enverra ses racines, il est de ce fait important de savoir qu’elle est le sous-sol du terroir.

En type de sous-sol, on trouve par exemple :

  • Le sol calcaire, argile et argilo-calcaire
  • La marne (suite à la disparition d’un océan)
  • Le sable issu des mers, mais aussi les graves et graviers
  • Le Schiste et le granite. 
  • Les cailloux roulés (basalte, roches volcaniques)

Le sol d’un vignoble est rarement composé d’un seul de ces types de sol, mais plus d’un mélange ou d’un chevauchement. 

Mais qu’est-ce que peut apporter le sol au vin concrètement ? Il apportera des spécifiés précises. Par exemple, un sol en granite peut rendre votre vin plus harmonieux et plus doux. Un sol volcanique peut offrir un vin long en bouche avec des arômes fumés. Enfin, un sol argileux offre des vins opulents et tanniques. 

Pour obtenir une bonne vigne, il ne faut pas que le sol soit trop riche en nutriment et en eau, car la vigne pourrait ne pas contrer le jus dans le raisin. Un sol pauvre est donc plus adapté pour faire du vin, effectivement la vigne devra alors allonger ses racines plus profondément dans le sol. Plus les racines sont profondes, plus le raisin sera qualitatif.

Le travail de l’homme

En soi, sans l’homme, le terroir n’est rien d’autre qu’un beau paysage. Le travail de l’homme s’intègre en conséquence parfaitement dans le terroir d’un vin.

L’homme, ou plutôt le vigneron, devra mettre en valeurs tous les éléments dont il dispose pour créer le meilleur vin.

Concernant la vigne, l’homme doit choisir le meilleur cépage en fonction du sol qui se trouve sur ses parcelles. Il doit soigner et s’occuper de ses vignes lorsque nécessaire (taille adaptée, palissage…). Il choisit aussi le meilleur moment pour les vendanges et sélectionne chaque année les parcelles qui seront utilisées pour quel vin.

Au chai, il choisira la meilleure vinification (en fût ou en cuve) pour laisser le terroir transparaître dans son vin. Il choisira tous les produits qui entreront dans son vin.

En faisant tout cela, l’homme permet la création d’un véritable vin de terroir.

Qu’est-ce qu’un vin de terroir ? 

Un vin de terroir est un vin créé minutieusement pour mettre en avant les compositions géographique et géologique des vignes. Ce type de vin peut porter les typicités de la région, autant en termes de géographie qu’en termes de tradition et de technique. 

En somme, un vin de terroir n’est pas un vin qui va suivre “la mode”. C’est un vin qui va respecter le plus fidèlement possible ses terres d’origines, ou plutôt son terroir d’origine.

Un vin qui n’est pas un vin de terroir est souvent un vin de cépage

Un vin de cépage est un vin qui essayera de “suivre la mode”, qu’importe la région où il est produit. Par exemple, si la mode cet été sera de produire des vins rosés sucrés, alors les vins de cépages essayerons le plus possible de s’approcher de cela. Les vins de cépage ne donnent pas trop d’importance aux traditions et aux techniques, mais plus à l’arôme final.

Les vins de cépage ne sont pas à jeter. Ce n’est pas puisqu’un vin est élaboré dans les “traditions” qu’il sera forcément meilleur. Il s’agit surtout d’une question de goût.

Mieux comprendre le principe de terroir

Un terroir est un véritable mélange des trois facteurs énuméré plus haut. La situation géographique seul ne suffit pas à créer un terroir, les traditions et les siècles d’amélioration sont à prendre en compte

Cela explique pourquoi nombreux vignobles du nouveau monde produisent des vins de cépages et non des vins de terroir. Des pays comme La Chine, le Chili ou encore les États-Unies n’ont pas une histoire viticole assez longue et grande pour pouvoir produire beaucoup de vin de terroirs. 

Il n’y a qu’à regarder une carte des appellations en France et celle de l’un de ces pays pour comprendre que la notion de terroir n’est pas aussi importante. En France, on trouve de nombreuses appellation, sous-appellation et même parfois des appellations communales. Cela est dû au fait que les terroirs sont bien connus et réputés pour être différents.

Cependant, comme dit précédemment, c’est n’est pas puisqu’un vin est un vin de cépage qu’il est mauvais. Il existe sans doute des vins de terroir avec des traditions millénaires que vous trouverez tout juste bon pour la cuisine.

Des vins à découvrir

Que ce soit en allant au supermarché ou bien en allant chez votre caviste préféré, je ne peux que vous recommander de goûter à l’un de ces vins de terroir !

Pour en trouver facilement, fié vous simplement au grand nom de château ou de vignoble connu et reconnu depuis des années. Des appellations comme Bourgogne, Bordeaux ou encore Côte du Rhône offrent de nombreux vins de terroir. Pour les vins de cépage, je vous recommande de goûter un vin étranger (notamment Amérique du Sud).

Si l’apprentissage du vin est une chose qui vous intéresse, n’hésitez pas à découvrir mon livre « Devenir Amateur de Vin » !

Devenir Amateur de vin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.