Aller au contenu

Trouver le vin de ses rêves

  • 24 juin 2022

Après de multiples dégustations, vous n’arrivez toujours pas à trouver le vin de vos rêves ? Vous ne comprenez toujours pas pourquoi certains vins sont élevés en fûts alors que d’autres sont élevé en cuves ? Un vin vieux ou un vin jeune est identique à vos yeux ? Voyons ensemble comment différencier tout cela et comment choisir votre futur vin préféré au travers de nombreux conseils.

Élevage, en cuve ou en fût ?

L’élevage est une partie essentielle de l’élaboration du vin. C’est pourquoi il est important pour le vigneron de bien choisir comment il va l’élever. Le
vin peut rester quelques mois jusqu’à plus d’un an enfermé, ce n’est donc pas une décision à prendre à la légère !

On observe de ce fait deux grandes familles : la cuve et le fût.

La cuve

Cuves pour élever le vin
Cuves pour élever le vin

La cuve est la plupart du temps en inox, mais elle peut également être en béton, fibre de verre ou encore bois (très similaire au tonneau). Ici, on
parlera majoritairement des cuves inox et béton.

L’avantage d’une cuve est que le vin ne reçoit aucun élément aromatique contrairement aux fûts. Les vins obtenus seront alors exprimés par le raisin
utilisé et le traitement du vigneron.

On obtiendra en conséquence des arômes frais de fruits, de fleurs, d’infusion… Le tout pour un vin croquant et un peu acide !

Le fût

Fût pour élever le vin
Fût pour élever le vin

Le tonneau choisi pour élever le vin n’est pas sélectionné au hasard. Il faut
déterminer :

  • L’origine du bois : les plus courants sont les chênes américains pour leurs arômes
    de noix de coco et les chênes français pour leur côté vanillé.
  • La variété du bois : la très grande majorité des fûts sont faits en bois de
    chêne, mais il est possible de trouver d’autre variété comme le
    châtaignier ou encore l’acacia.
  • La chauffe du tonneau : lorsque le tonneau est conçu, on chauffe le tonneau à
    plus ou moins forte intensité et plus ou moins longtemps. Cela permet de
    varier les arômes en passant de l’épicé au grillé. Certains châteaux
    gardent secret leur chauffe de tonneau pour ne pas être copiés.
  • L’usure du tonneau : entre un fût neuf et un fût déjà utilisé se trouve un monde.
    Un fût neuf transmettra beaucoup plus d’arômes et de tanins. Cependant,
    pour un vin peu structuré et sans puissance, il est déconseillé d’utiliser
    un fût, car il pourrait masquer les arômes.

Le bois du fût va échanger avec le vin de nouveaux arômes et de nouveaux tanins. Ceci explique notamment que les grands vins sont souvent élevés en fût, puisque de manière générale, plus un vin est tannique, plus il est apte à vieillir.

Les nouveaux arômes obtenus sont dits empyreumatiques. Cela offre des arômes boisés, de vanille, clou de girofle, cannelle, pain grillé ou même caramel.

Si vous préférez les vins plus suaves et plus complexes, alors les vins élevés en fût sont fait pour vous !

Vin jeune ou vin vieux ?

Une idée reçue sur le vin très populaire est qu’un vieux vin est forcément meilleur qu’un vin jeune.

Évidemment, vous vous doutez maintenant que non. Tout dépend de vos goûts principalement. N’allez pas acheter un vin vieux (généralement bien plus cher) juste puisqu’on vous a dit que c’était meilleur. De même que laisser ses vins vieillir longtemps en pensant qu’ils prendront forcément de la valeur n’est pas toujours une bonne idée ! Sauf si on aime le vinaigre… Alors comment choisir entre vin jeune et vin vieux pour trouver le vin de ses rêves ?

  • Un vin jeune offrira des vins aux couleurs vives, gorgés d’arômes et simples. Il
    conviendra donc pour la plupart des moments où l’on consomme du vin, comme
    les soirées entre amis ou les after-work par exemple.
  • Un vin vieux vous offrira des vins aux couleurs sobres, arômes plus nombreux et
    complexes. Idéal pour une dégustation ou bien un dîner romantique.

Vin français ou vin étranger ?

Vin chinois Dynasty
Vin chinois Dynasty

Beaucoup trop de vins étrangers sont encore à découvrir et subissent malheureusement une mauvaise réputation. On différenciera tout de même les vins dit de l’ancien monde et du nouveau monde

  • Les vins de l’ancien monde sont généralement les vins français, italiens et espagnols. Ces vins se différencient notamment et surtout par le terroir. C’est-à-dire que selon la terre, l’angle de pente des vignes, le climat et j’en passe, les vins seront très différents. Même si deux petits vignobles sont collés l’un à l’autre, les vins ne seront pas les mêmes. Ce n’est donc pas uniquement le cépage qui définit le vin, mais tout l’environnement qui l’entoure et le savoir-faire du vigneron.
  • Les vins du nouveau monde n’ont pas encore toute l’histoire qui permet de différencier des terroirs concrets. Ils ont une approche par le cépage. Autrement dit, c’est le cépage avant tout qui définira le vin. Cela permet l’élaboration de vin souvent plus simple, plus sucré et de ce fait plus facile à boire.

Vin de vos rêves, vin Bio ?

Dernière interrogation que l’on peut se poser. Un vin bio vaut-il le coup ? Très critiqué pendant des années, cette question est alors légitime… Y-a-t-il eu du progrès pour le vin bio ? Peut-on trouver le vin de ses rêves au rayon bio ?

La réponse est oui. Il est aujourd’hui bien plus difficile de faire là différence entre un vin bio et un vin technique (pas bio).

  • Les vins techniques sont généralement plus « sûr ». Vous ne serez jamais déçus, car très fréquemment identique d’un millésime à l’autre. Ce sont souvent des vins de négociants et donc des vins que l’on trouve majoritairement à bon prix, notamment en supermarché.
  • Les vins bio sont plus « vivants » parce que respectant bien plus la terre. Une grande majorité des châteaux (dont les plus prestigieux) passent bio d’année en année, et n’en font pas la publicité, car ils estiment que c’est normal aujourd’hui de respecter la terre. Et ne pensez pas non plus qu’obtenir le label bio est simple ! Pour obtenir ce label pour son vin, il faut respecter un cahier des charges assez restrictif pendant plus d’un an.
Trouver le vin de vos rêves

Pour trouver le vin de vos rêves, le chemin est en conséquence parsemé d’embûches. C’est pourquoi vous comprendrez qu’il est vaut mieux essayer différent type de vin quand on en a l’occasion, plutôt que de rester sur la même bouteille. Vous passez peut-être tous les jours devant votre vin préféré sans même le savoir. C’est pourquoi je vous encourage à élargir vos horizons, car partout, des excellents vins vous attendent !

Si le vin bio vous intéresse, vous trouverez des sélections professionnelles pour trouver le vin de vos rêves.

Si l’apprentissage du vin est une chose qui vous intéresse, n’hésitez pas à découvrir mon livre « Devenir Amateur de Vin » !

Devenir Amateur de vin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.